a) La répétition inconsciente des schémas de survie

L’enfant met en place précocement un schéma de survie pour s’adapter à son système environnemental dans le but de satisfaire ses besoins de base. Cette adaptation engendre une polarisation de la personne qui détermine sa dynamique de vie relationnelle.

 

b) Les polarisations de la personne

Dans notre approche, la polarisation est envisagée selon deux dynamiques relationnelles : fusionnelle et solitaire.

i. Le Fusionnel

Individu que l’on peut qualifier de sur-dépendant resté accroché au pôle de la relation avec l’autre. Sa peur d’être abandonné motive son besoin de rapprochement. Sans l’autre, il n’existe pas.

ii. Le Solitaire

Individu cristallisé dans la position contraire. Il est un individu anti-dépendant, qui nie ses besoins d’attachement au profit de sa relation avec lui-même. Comme il a peur de se perdre et d’être englouti dans ses contacts avec les autres, il s’organise pour ne pas avoir besoin d’eux.


c) Les plans de l’Être

Quatre plans peuvent être isolés pour définir la mosaïque de la personne. Sur l’axe vertical, on retrouve les énergies opposées de l’Esprit et de la matière, alors que sur l’axe horizontal on retrouve les énergies opposées du Masculin et du Féminin.

i. L’Esprit

L’Esprit est le champ d’Intelligence et d’Amour infini décrit par toutes les traditions spirituelles comme le lieu de tous nos possibles qui ‘demande’ à s’exprimer et à se manifester à travers nous.

ii. La Matière

La matière est  représentée par le corps physique et ses actes.

iii. Le Féminin

Partie intérieure de la personne en lien avec ses ressentis, ses sentiments et ses émotions.

Caractéristiques : intuition, maturation, créativité, fonction maternelle, etc.

iv. Le Masculin

Partie contenante et structurante de la personne en lien avec la réalisation et la concrétisation dans la matière.

Caractéristiques : analyse, action, coordination, fonction paternelle,…

v. L’Être (en devenir)

L’Être est la manifestation des potentialités de  l’Esprit dans la matière         (incarnation).

 

d. Le ‘Je Conscient’

Partie témoin, aimante et non jugeante qui permet de reconnaître dans l’ici et maintenant ce qui se passe en soi, de consentir à être avec ses émotions, d’oser agir et poser des actes concrets répondant à ses besoins véritables.

 

e. Le ‘oui’ conscient à ce qui est

La vie nous offre à chaque instant les expériences et les situations dont on a besoin pour oser dire le ‘oui’ conscient à ce qui est. Avec le temps et la confiance au processus, ces ‘oui’ conscients permettent de sortir des schémas répétitifs et d’accéder à un réel changement de fond.

 

f. Le mariage intérieur

Le mariage intérieur est un lien co-créateur de soi à soi où la personne engagée dans le processus du ‘Je conscient’ établit une nouvelle relation authentique d’amour à elle-même en dansant sur les deux axes avec les énergies du masculin et du féminin répondant aux besoins exprimés par l’esprit ou la matière.